Orientations pluriannuelles prioritaires de DPC 2020-2022

La publication de l’arrêté concernant les orientations de Développement Professionnel Continu vient d’être officialisée.

Cet arrêté vise à définir les différentes professions et spécialités et s’inscrit dans la politique nationale de santé actuelle.

Les orientations de DPC mises en avant et leurs enjeux

Ce n’est pas moins de 238 orientations qui sont concernées ; elles ont été élaborées par l’ensemble des administrations, CNP et représentants de la profession.

Ces orientations ont pour objectif de conforter la stratégie de transformation du système de santé actuel mais aussi d’appuyer les enjeux d’amélioration des pratiques des infirmiers libéraux et autres professionnels de santé.
Les enjeux concernés sont la promotion de la santé, la qualité, la sécurité, la prévention, la pertinence des soins, la continuité des parcours et prises en charge et leur coordination.

De plus, l’arrêté publié met également en avant l’innovation de l’organisation et la technique, la place des usagers et leur rôle en tant qu’acteurs des cursus de santé.

Nouveauté de ces orientations de DPC

Au-delà de ces enjeux, une nouveauté fait son apparition. Les orientations sont accompagnées de fiches de cadrage, essentielles et pertinentes pour exposer le contexte et le périmètre d’application pour chaque professionnel de santé.

Ces fiches sont primordiales pour l’ensemble des personnes concernées par le DPC (organismes, Agence, professionnels de santé, commissions scientifiques…).

Fiches de cadrage pour les professionnels de santé

Pour les infirmiers, les fiches de cadrage s’étendent de la n°186 à 201. Infirmiers, infirmiers anesthésistes, infirmiers du bloc opératoire et infirmiers puériculteurs sont concernés par ces fiches de cadrage d’orientations de DPC.

 

Pour les infirmiers :

  • Orientation n° 185 : Gestion de la violence et de l’agressivité des patients et de leur entourage ;
  • Orientation n° 186 : Évaluation des besoins en soins du patient par l’infirmier et pertinence du plan de soins ;
  • Orientation n° 187 : Soins infirmiers et surveillance des patients souffrant de pathologies cardiaques ;
  • Orientation n° 188 : Soins infirmiers et surveillances des patients sous perfusion ;
  • Orientation n° 189 : Soins infirmiers dans la prise en charge des plaies ;
  • Orientation n° 190 : Soins infirmiers et surveillance des patients en période post opératoire immédiate, notamment lors des sorties précoces ;
  • Orientation n° 191 : Soins infirmiers et surveillance des patients porteurs de stomies ;
  • Orientation n° 192 : Promotion et développement d’une culture de santé sur les lieux de travail (infirmiers exerçant en santé au travail) ;
  • Orientation n° 193 : Prévention, dépistage et surveillance des pathologies professionnelles en développant la démarche clinique infirmière en santé au travail (infirmiers exerçant en santé au travail) ;
  • Orientation n° 194 : Identification des risques professionnels susceptibles de provoquer des atteintes à la santé (infirmiers exerçant en santé au travail) ;
  • Orientation n° 195 : Consultation infirmière en milieu scolaire (infirmiers exerçant en milieu scolaire).

 

Pour les infirmiers anesthésistes :

  • Orientation n° 196 : Réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) ;
  • Orientation n° 197 : Gestion des abords vasculaires.

 

Pour les infirmiers du bloc opératoire :

  • Orientation n° 198 : Qualité et sécurité des actes exclusifs au bloc opératoire.

 

Pour les infirmiers puériculteurs :

  • Orientation n° 199 : Allaitement maternel ;
  • Orientation n° 200 : Accompagnement à la parentalité notamment chez les populations en situation de vulnérabilité ;
  • Orientation n° 201 : Accompagnement, gestion et agrément des modes d’accueil du jeune enfant, individuels ou collectifs.
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Fermer le menu