Financement personnel : s’offrir une formation en tant qu’infirmier libéral

L’autofinancement est aussi un moyen de payer une formation lorsqu’on est infirmier(ère). Outre le financement par l’ANDPC ou le financement par le FIF-PL, vous pouvez régler votre formation avec votre compte professionnel.

Il existe plusieurs cas où l’on doit avoir recours à un autofinancement :

  • Soit parce que le nombre d’heures (14h) prévu pour le DPC est déjà utilisé sur l’année,
  • Soit parce que le plafond de 1400€ est atteint sur l’année avec le FIF-PL,
  • Soit parce que la formation souhaitée n’est pas ancrée dans les critères validés par l’ANDPC ou le FIF-PL.

En résumé, si vous avez déjà épuisé vos budgets formation FIF-PL et ANDPC durant l’année rien ne vous empêche de financer vous-même votre formation

Formation autofinancée et crédit d’impôt pour les infirmiers libéraux

Lorsque vous faites une formation, sans passer par un des deux organismes cités, vous pouvez l’autofinancer et bénéficier d’un crédit d’impôt. En effet, les formations complémentaires sont éligibles à un crédit d’impôt afin de compenser la perte de revenus effective lors du suivi de la formation.

Ce crédit d’impôt est égal au nombre d’heures, limité à 40 heures par an, multiplié par le smic horaire.

Une fois le montant déterminé, il suffit de l’inscrire sur la déclaration 2042-C de la formation. De ce fait, les frais imputés peuvent être déductibles en frais professionnels comme les frais de restauration, d’hébergement et de transport.

Fermer le menu