favicon afcopil

Financement par l’ANDPC

L’ANDPC (Agence Nationale du Développement Professionnel Continu) permet de financer les formations pour les infirmiers(ères) libéraux (formation présentielle, classe virtuelle, e-learning, blended learning). L’ANDPC est chargée d’assurer le pilotage du DPC pour tous les professionnels de santé, de gérer le financement des actions de DPC pour les professionnels de santé pouvant être pris en charge par l’Agence (notamment les infirmiers(ères) libéraux) et de le promouvoir auprès de tous les professionnels de santé et des organismes de formation comme l’AFCOPIL.

Infirmiers libéraux : faites le choix d’une formation DPC

L’ANDPC finance les formations de l’infirmier(ère) libéral(e) dans le cadre des orientations définies par l’Etat dans la limite de 2 jours par an (soit 14 heures de formation sur l’année).

Seules les infirmiers(ères) libéraux(les) titulaires sont éligibles au DPC, les remplaçant(e)s sont exclu(e)s du DPC.

Les formations DPC sont donc gratuites et permettent de perçevoir une indemnité pour la perte de ressources (IPR) engendrée par l’absence d’activité libérale pendant la formation. L’infirmier(ère) libéral(e) est alors indemnisé(e) pour se former.

Dès lors l’inscription sur mondpc.fr, le montant de l’indemnisation est calculé et apparait sur le compte de l’infirmier(ère) libéral(e).

L’objectif du DPC est d’actualiser et de maintenir les connaissances et les compétences des professionnels de santé en exercice et d’évaluer et d’améliorer leurs pratiques professionnelles.

Chaque professionnel de santé doit suivre un parcours de DPC pour remplir son obligation triennale, mais dispose d’un budget annuel. Ainsi, pour satisfaire son obligation triennale de DPC, le professionnel de santé doit s’engager dans une démarche de DPC comportant au moins deux des trois types d’actions : action de formation continue (FC), action d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) et action de gestion des risques (GDR). À noter que les actions peuvent être suivies de façon indépendante ou être associées dans le cadre d’un même programme appelé « programme intégré de DPC ».

financement

Montant maximum & Indemnité horaire avec une formation DPC

Seules les actions de DPC égale ou supérieure à 3 heures donnent droit à une prise en charge.

Pour toute action de DPC réalisée en présentielle ou en classe virtuelle d’une durée égale ou supérieure à 3 heures, l’infirmier(ère) libéral(e) bénéficie d’une indemnité pour perte de ressources de 47€ par heure et cela, quel que soit le type d’actions suivies (formation continue, évaluation des pratiques professionnelles, gestion des risques, programme intégré).

Concernant les actions de DPC réalisées en non présentiel virtuelle d’une durée égale ou supérieure à 3 heures, le montant de l’indemnité pour perte de ressources est variable en fonction du type d’actions :
– pour les actions de formation continue non présentielles, l’indemnité versée àl’infirmier(ère) libéral(e) est de 23,50 € par heure ;
– pour les actions d’évaluation des pratiques professionnelles, les actions de gestion desrisques et les programmes intégrés, l’indemnité horaire versée à l’infirmier(ère) libéral(e) est
de 47 €.

L’obligation triennale : formation DPC tous les 3 ans pour les infirmiers libéraux

Les professionnels libéraux ont pour obligation de suivre un parcours de DPC tous les 3 ans. Les programmes de formation DPC proposés par des organismes de formations comme l’AFCOPIL ont été validés par l’ANDPC car ils respectent son cahier des charges. Pour être validée, cette obligation triennale doit obligatoirement se faire auprès d’un organisme certifié, comme l’AFCOPIL.

D’autres modèles de financement : Financement FIF-PL / Financement Personnel.