CPTS : les conséquences sur les infirmiers libéraux

La Fédération des CPTS (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé) s’est réunie en octobre dernier au ministère de la Santé.

C’était une occasion de discuter autour des conséquences des CPTS sur les infirmiers(ères) libéraux(ales).

Les CPTS : explications sur les objectifs des Communautés

Les CPTS ont été créées par la loi de modernisation du système de santé de 2016. Elles ont pour objectif de contribuer à une meilleure prise en charge des patients. Elles permettent aux professionnels de santé de se rassembler en un même lieu autour de projets médicaux et médico-sociaux.

Lors des CPTS, ce n’est pas moins de 3 missions qui ont mises à l’honneur : faciliter l’accès aux soins, organiser le parcours de santé et faire de la prévention.

Les financements et l’évolution des CPTS

Les CPTS vont petit à petit de multiplier, jusqu’à arriver à 1000 d’ici 2022. En septembre 2019, nous pouvions comptabiliser 400 projets de CPTS.

Pour déployer ces communautés au territoire français, le financement des CPTS va progressivement évoluer grâce à la loi sur l’organisation et la transformation du système de santé (juillet 2019).

La loi de financement de la sécurité sociale impose une négociation d’accord cadre interprofessionnel (ACI) : cet accord, en faveur du financement et du développement, a été signé en juin 2019 entre l’Uncam et les syndicats représentatifs. Lors de la validation d’un projet de santé de la CPTS, un financement entre 185 000 et 380 000 € sera alloué aux CPTS.

Les évolutions pour les infirmiers libéraux

Pour les infirmiers(ères) libéraux(ales), les CPTS vont améliorer leurs conditions de travail. Par cette organisation, le but est de prôner un accès aux soins plus simple et meilleur que celui des médecins traitants. Tout ce qui relève des compétences des infirmiers(ères) libéraux(ales) va pouvoir être mis à profit et être valorisé.

Certains professionnels de santé n’ont pas besoin d’être mis en avant comme les infirmières en pratique avancée (IPA) et assistants médicaux. Le premier objectif des CPTS est d’appuyer les compétences des infirmiers et infirmières.

Faire évoluer le système et le rendre accessible et reconnu

Les CPTS ont aussi pour but de faire connaître au mieux les compétences des infirmiers et infirmières.

Elles aident à redéfinir les territoires de chaque professionnel de santé afin de rendre les conditions de travail plus agréables et accessibles à tous.

Cela dit, le système des CPTS n’est pas assez connu par les acteurs de santé. La pédagogie est alors mise en avant auprès des infirmiers(ères).

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Fermer le menu