Téléconsultations pour les infirmiers libéraux : comment ça marche ?

Les infirmiers libéraux vont être rémunérés pour leur contribution aux téléconsultations, et ce dès le 1er janvier 2020.

C’est une nouveauté pour un bon nombre d’infirmiers de participer à des téléconsultations à domicile, alors de nombreuses questions sont à l’honneur pour les infirmiers français.

Pour les accompagner dans ce changement, voici les informations à connaître pour parfaire ce type de consultation à l’avenir.

Qu’est-ce que la téléconsultation à domicile ?

La téléconsultation consiste à une consultation à distance entre un professionnel du domaine médical et un patient.

Les infirmiers, médecins et autres professionnels médicaux peuvent ainsi jouer le rôle d’accompagnateur auprès des patients, notamment pour ceux qui ont une perte d’autonomie à leur domicile.

De plus, l’intérêt d’une téléconsultation est, avant tout, de permettre l’accès aux soins et la prise en charge à tous les patients.

La téléconsultation : pourquoi ? Pour qui ?

La téléconsultation améliore l’accès aux soins pour les personnes âgées, en perte d’autonomie, qui ont du mal à se déplacer chez leur médecin ou à en trouver un proche de chez eux. La téléconsultation est un moyen de consultation très apprécié par la plupart des patients.

Notamment car cela évite de faire un déplacement, parfois laborieux pour certains, mais aussi car elle offre une autonomie supplémentaire pour eux et leurs proches en ayant la possibilité de consulter à tout moment un infirmier ou un médecin.

Aussi, la téléconsultation est rassurante pour les personnes âgées car la partie numérique est gérée par les professionnels de santé et non par eux.

Tous les patients peuvent avoir recours à la téléconsultation et avoir un remboursement de la part de l’Assurance Maladie.

Dans quels cas avoir recours à la téléconsultation ?

La téléconsultation n’a pas de critère à ce sujet : chaque patient peut avoir recours à cette consultation. Cela dit, la connaissance du patient par le médecin consulté est, parfois, importante. Si le médecin connaît déjà le patient, et si ce dernier est en confiance, cela peut faciliter les soins et les prescriptions.

Les infirmiers libéraux commencent, dans un premier temps, par le renouvellement d’ordonnances, puis peuvent ensuite prendre en charge des cas plus importants. Les cas qui nécessitent des palpations sont à bannir de ce type de consultation médicale ; la téléconsultation n’est pas la solution à tous les soucis de santé.

Quels médecins consulter ?

La téléconsultation est accessible à tous les médecins, traitants ou non. Si le patient demande un remboursement, il faudra l’inscrire dans le cadre de l’avenant 6.

Le médecin doit aussi avoir vu le patient dans les 6 derniers mois passés. Aussi, il est fortement conseillé que le suivi de santé soit pris en charge par le même médecin, d’autant plus en cas de patients plus complexes.

Prise de rendez-vous, déroulement et matériel d’une téléconsultation

Pour que le patient puisse prendre rendez-vous avec un infirmier en téléconsultation, un agenda en ligne est idéal.

Combiner l’agenda avec un logiciel de téléconsultation pour échanger l’ordonnance avec le médecin est aussi une bonne solution.
La téléconsultation nécessite un échange vidéo entre l’infirmier / le médecin et le patient : smartphone, tablette, ordinateur.

L’infirmier doit pouvoir statuer sur assez d’éléments pour transférer le patient à un médecin pour un examen clinique plus poussé, si besoin. L’échange visio peut se faire sur Skype ou Facetime (ou autre solution gratuite).

Le matériel conseillé est sensiblement le même que pour une consultation classique : tensiomètre, thermomètre, saturomètre, stéthoscope connecté, otoscope connecté (pour le tympan), ECG connecté…

Quel prix à payer pour l’infirmier ? Quel est le prix pour une téléconsultation ?

En tant qu’infirmier, la rémunération s’élève à 15€. Il faut compter entre 20 et 30 minutes par consultation. A savoir que l’Assurance Maladie peut participer à l’achat de logiciel et de matériel : à hauteur de 525€ par année.

Pour le médecin, l’Assurance Maladie rembourse le même montant qu’en cabinet. La même aide de 525€ leur est aussi allouée.

Consultez les médecins autour de chez vous pour pouvoir déléguer en cas de complications, optez pour des solutions adaptées pour favoriser une bonne téléconsultation et renforcez votre patientèle en choisissant la téléconsultation à domicile.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Fermer le menu